La paix vue par Bahia

-by Bahia Sellah-

Dans le silence de la nuit et le calme matin,

La paix se vit, la peine s’enfuit.

Dans la fin de la peur du lendemain,

Le renouveau fait son chemin, 

De vie, de liberté, de droits, seuls et tous ensemble, nous avons faim.

Dans les cris ou les murmures, 

La paix s’invite, la paix s’impose…

“J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé” disait Voltaire, 

Pour ma part, moi, j’ai juste envie de faire la paix avec la vie, avec la mort, avec l’amour, avec toi, avec moi, avec tout le monde, avec personne… et aussi avec la terre, les embouteillages, le silence, le bruit, l’acide, le miel, les contrariétés, les réjouissances, la tartine qui tombe toujours du mauvais côté, avec tout et son contraire… j’ai envie de faire la paix à la paix comme à la guerre…

La paix, pas parce que c’est bon pour la santé, non… juste par instinct de survie, par amour de la vie, pour donner du sens à la vie.

La paix parce que j’aime ce qui est beau, par espoir, par volonté d’aller de l’avant, pour ne pas m’avouer vaincu, parce que “même-pas-mal” et “même-pas-peur”, pour donner l’exemple aux enfants, ceux qui le sont encore et ceux qui ont oublié qu’ils l’ont été…

La paix, par facilité, parce que j’aime la tranquillité, le calme et la simplicité mais aussi la paix, pour le challenge et par esprit de contradiction, rien que pour la satisfaction de voir la vérité éclater, les masques tomber et la justice réparer ce qu’elle peut réparer.

J’ai envie de paix,

Pour dessiner, agir, construire le possible,

Semer, faire germer les graines de lendemains meilleurs,

Faire grandir ces graines et le besoin vital de la vie qui l’emporte,

Rendre l’utopie réaliste,

Possible l’impossible,

Les rêves réalité

Rendre à la vie et à la nature ce qu’elle donne et ce qu’elle reprend en paix,

Chanter, peindre et honorer la beauté de la vie qui continue et a le dernier mot.

Oser, s’indigner, résister, céder, se révolter, être libre d’être, d’avoir, d’aller et de venir… ne se résigner qu’à être ivre de vie et de n’avoir envie que de paix et de respect, d’espoir, d’amour, de beauté, de joie, d’infatigables contemplations, d’innocence, de fantaisie, d’aventures, de découvertes, d’émerveillement, de paisible quiétude, de douceur et de sérénité. 

Ce n’est ni de la faute à Voltaire, ni de la faute à Rousseau,

si cet élan flotte dans l’air et, sans peine, se propage et se partage au-delà des mots.

Si partout avec “liberté, justice, amour et vie”, “paix” j’écris et espère ton nom,

Pour pouvoir, d’un mot, recommencer ma vie et être née pour te connaître

Pour te nommer, te rechercher, te défendre, te protéger et te partager.

Aspirer à la paix, espérer comme on respire.

Inspirer la paix, expirer l’amour

Soupirer de satisfaction, souffler la vie.

Artisans et acteurs de la vie,

Voyageurs de passage éphémère,

Aimez la vie comme elle vient,

“Tant qu’il y a de l’espoir, il y a de la vie”, de la vie à vivre et savourer sans modération.

Et comme disait Victor Hugo “Vous voulez la paix : créez l’amour”… histoire d’apprendre ensemble à cultiver la paix, ce bien commun aussi fragile que précieux, pour apprendre à vivre et partager ce qu’il y a de meilleur à partager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :