M comme Mai M comme Merde

– By Cathy BOU –

Premier réveil, derrière les barreaux, le temps de la liberté et pourtant il est temps de sortir.

Hier soir, j’avais encore la gueule de bois. La journée avait été difficile. Mon esprit vagabonde, les fenêtres laissent entrevoir la lumière du soleil levant. Que de chemin parcouru depuis la veille au matin ! un footing, une chute puis deux et ce pétage de plomb en plein milieu du hall de l’hôtel devant cent cinquante personnes. Ma tenue de sport affutée et fuselée détonnait dans cette ambiance de séminaire. Ma vue était engoncée dans ma casquette me permettant de voir sans penser être vue. Et pourtant j’étais le centre de l’attention. Heureusement pour moi, ils m’ont sauvée, sauvée de la rue, de cet espace de fausse liberté. Sans eux j’aurais pu me perdre dans les méandres de la côte Chypriote loin de tout, et je serai devenue une sans abri, anonyme, sans papier ou encore sans passé ni futur, avec pour bagage un présent de merde. 

J’aurais pu déambuler sans histoire,  sans tête non plus, je l’avais perdue durant le footing

J’aurais pu me contenter des restes des hôteliers de proximité, manger avec les mains, et la tendre sale pour récupérer deux pauvres pièces. J’aurais pu dormir dans une porte cochère grelottant sous la fraîcheur nocturne, comme mon Francis accroupi dans le métro. J’aurais pu boire à toute petite lampée les quelques flaques du caniveau. Au lieu de cela, à travers des barreaux, je vois la liberté qui s’éloigne. 

Je suis cloîtrée dans cet hôpital psychiatrique. C’est mieux que la rue comme il dirait ! Mais quelle merde !

Un avis sur « M comme Mai M comme Merde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :